You are currently viewing 31 Février, Le jour d’après

31 Février, Le jour d’après

Il est 7 heures, j’ouvre les yeux après une bonne nuit de sommeil.

Je n’ai pas mis le soplair sur mon Trafic.

Jusqu’à présent, à la faveur d’un temps maussade, le jour me réveillait paisiblement.

Ce matin, un rayon de soleil vient irradier mon visage.

Il fait chaud. Très chaud !

Je m’assois sur le bord du lit et tente d’émerger…

Je chausse mes lunettes et jette un œil au paysage infini que trahit mon pare-brise.

Le ciel est bleu-azur. Seuls quelques cumulus épars circulent lentement.

Il fait 20 degrés dehors, il n’y a presque pas de vent… c’est un temps à moto !

Qu’importe la destination, cette journée sera mienne !

Le café chauffe, j’attrape mon iPad pour écouter les infos du Portugal.

Quelles seraient les dernières évolutions de cette satanée crise ?

Quelle allait être la nouvelle idée des gouvernants pour nous emprisonner encore un peu plus dans nos têtes ?

Le journal commence et alors que le café passe, remplissant le camion de cette odeur réconfortante, j’entends qu’aujourd’hui, 31 Février, il n’y a eu aucun décès lié au Covid, aucun nouveau cas et que le virus semble avoir été éradiqué dans la nuit…

  • C’est le jour d’après, dit le journaliste ! Le confinement est levé ! Les cafés et restaurants sont rouverts !

N’étant pas sûr de ce que je venais d’entendre, je mis le son plus fort.

  • C’est fini ! Les couvre-feux sont également abrogés et ce soir, afin de célébrer ça, des fêtes sont organisées un peu partout dans le pays !

C’est fini… C’est fini ! C’est fini ? Ça veut dire que nous allons pouvoir de nouveau nous toucher ? Nous embrasser ? Sourire à la boulangère après qu’elle nous ait souhaité um bom dia ?

C’est du délire !

Je termine de m’habiller rapidement pour sortir de mon camion, boire mon café devant et profiter de ce soleil.

Assis devant l’immensité, j’essaie de réaliser qu’il va désormais nous être possible non pas de jouir sans entrave, mais de vivre de nouveau en hommes libres.

Il faut que je voie à quoi ressemble ce Nouveau Monde !

J’avale mon café, m’empresse de ranger mon fourgon, attrape mon équipement et enfourche ma moto.

Je commence ma balade par un arrêt par la station essence d’Ameixial où le sans-plomb avait baissé à 76 centimes le litre, le prix dans mon adolescence et direction le bord de mer.

Aucune circulation… Ce qui, à vrai dire, ne change pas de la normale ! La route était propre. Pas une once de poussière ou de graviers laissés par un tracteur agricole sorti une quelconque ferme.

Quelques touchettes de cale-pieds plus tard, je me retrouvais sur la Praça Manuel Teixeira Gomes de Portimão.

Les cafés étaient bel et bien ouverts, les terrasses mises et une table n’attendait que moi pour enfin prendre un bica avec une petite pastel de nata. Au diable le diabète !

Les gosses s’amusent sagement autour de la fontaine et un orchestre était là, jouant du jazz. Personne ne portait de masque ! Cette place respirait la joie de vivre ! Depuis quand n’avais-je pas vécu ça ?

Soudain, mon téléphone vibra… mais… Il n’est pas dans ma poche !

Qu’est-ce que c’est que cette histoire ! Il est à ma tête !

Quelle heure il est !?

Qui est-ce qui ose me déranger à une heure pareille !? Il est dix heures ! Je me suis étouffé toute la nuit, je me suis endormi sur le matin !

Mais… je suis chez moi !

On est le 1er Mars !

Est-ce qu’au moins il reste du café ?


Et toi ?

À quoi ressemblerait ton jour d’après idéal ?

Efforçons-nous d’être positifs, c’est ce qui va nous aider à tenir.

J’ai hâte de te lire

Cet article a 28 commentaires

  1. Eric – Hauterive (Fribourg) SUISSE – Généalogiste familial
    Eric

    Salut Jon,

    Bof, c’est un jour comme les autres … ça fait bien longtemps que je câline les membres de ma famille (parce que faut pas déconner non plus, hein …), là je vais me préparer pour aider mon père à nettoyer un bout de sa maison un mois avant la vente, demain de mange chez ma maman, mercredi retour chez mon père. J’ai dans ma petite tête un coin pris par l’organisation du w-e prochain consacré à mes filles.

    Bref, la vie, quoi ;O)

    Prends soin de toi quand-même et bonne suite.

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci pour ton retour d’expérience, Éric

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci Jean-Claude

  2. Oh mon dieu me demander à moi à quoi ressemblerait mon jour idéal….
    Tu sais que ça dépend de tellement de facteurs tout peut changer en 1 min….
    On a déjà du mal à gérer ma vie au jour le jour on va pas commencer à idéaliser
    Mais je suis assise à la terrasse du resto et je t’attend ta bière est commandée ^^

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Comment peux-tu imaginer une seconde que je sois en retard !
      Vivement qu’on trinque !

  3. robert

    Salut Jon , pour ma part je n écoute plus les infos qui ,selon moi , sont plus toxique que le virus , je prend les dispositif qui me semble logique . voila mon Jon , au plaisire de te lire et de visioner de belle vidéos

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci Robert À très vite !

  4. Patricia

    Bonjour Jon. Mon mari est en retraite depuis 2 mois, on avait plein de projets et tout est tombé à l’eau avec ce virus. On avait rêvé qu’en 2021 ce serait derrière nous, qu’on allait vendre notre maison pour aller vivre dans les Pyrénées Orientale, mer-montagne mon rêve avec l’Espagne à côté. Je devais vendre ma voiture pour acheter un petit cc pour visiter la belle France, puis l’Espagne et le Portugal. Mon premier road trip c’était le mont St Michel et aller voir Viviane mon amie d’enfance en Bretagne, 13 ans que je ne l’ai pas vue. Le 1er jour du déconfinement ce sera restaurant et petit séjour à Lyon. Quand pourrais-je réaliser ces rêves ??? Dieu seul le sait, on n’en voit pas la fin. On croit en tenir le bout et une nouvelle cochonnerie appelée variant s’interpose et tout recommence comme le film histoire sans fin. Voilà Jon, pas trop le moral, il fait beau on se balade à moto mais pas de bar ou boire une bière, pas de resto, on regarde la montre pour être rentré à 18h, pas marrant. Profite bien du mois de mars et fait nous de belle vidéos de balades en bécane. Mille bisous. Patricia

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci pour ton retour, Patricia !
      Il y a de chouettes vidéo de balade moto, cette semaine, j’espère qu’elles t’aideront à t’évader

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Et est-ce que les problèmes belges sont solubles dans la bière ?

  5. Salut Jon

    Moi je crois unique à ce que jec vois

    Pour je moment la Belgique à tjrs les frontières close
    J ai un nouveau CC mais je peu circuler uniquement en Belgique
    Car j ai que mes plaques immatriculation provisoire et pour faire les bonnes il faut que je traverse la frontière.
    J aimerais être à Tomar un endroit que j adore
    Et toi tu avais passé un bon un bon voyage avec J Paul et Pascale
    D après ce que j ai pu voir ils ont le moteur Ford qui a lâcher au retour vers la France

    Profite dd ka chaleur malgré le Covid

    Salutations

    Josseline et Jean Marc

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Salut Jean-Marc !
      Peut être nous croiserons-nous cet été à Tomar ! C’est obligatoire que j’aille y faire un tour !

  6. fromendjob
    fromendjob

    Hello Jon,

    Quel plaisir d’avoir enfin de tes nouvelles !

    Pour ma part il n’y a pas eu tellement de changement, c’est toujours de belles randos avec bivouac discret et c’est la belle vie. Resto (oui il y en a qui travaillent quand même) de temps en temps. Au boulot c’est mieux qu’avant puisqu’on se fait 2 bouffes par semaine, on est une quinzaine à chaque fois. Il faut vivre malgré les privations de liberté, on a le droit de s’insurger lorsqu’il y a un viol des droits du Peuple.

    Franchement, la vie est belle.

    A bientôt !

    Pat

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci Pat pour ce témoignage !
      Ca fait plaisir de voir que certaines personnes arrive à garder le moral !
      A plus

  7. Très beau commentaire , merci pour ce beau rêve , je pense que notre liberté est en péril.

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci Janick

  8. Patrice

    Bonjour Jon
    Très belle fiction très bien écrite.
    Aujourd’hui c’est mon jour d après.
    Hier mon anniversaire 68 ans et 50 ans que j’ai rencontré ma copine en moto.
    Des bisous un jolie coeur fait avec des oranges un petit mot.
    A midi un bon repas ha la raclette ! puis un bon dessert poire au chocolat.
    Une journée merveilleuse dans ce petit studio a côté de Tavira dans l attente que le ccar soit réparé .
    Aujourd’hui 1 mars, mince c’est plus mon anniversaire les choses vont elles changés ?
    Et bien non c’est mon anniversaire tous les jours.
    Malheureusement Jon le sait.
    Bonne journée

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      C’est ton anniversaire tous les jours ? Est-ce que ça veut dire que tu prends 365 ans par an ?
      A plus, Patrice

  9. Patricia 33

    Bonjour Jon, oui j’aimerais bien que ton rêve se réalise ! Un retour à la vie d’avant,à la vie normale ……..j’espere. En attendant, restons positifs. J’ai la chance d’habiter à la campagne, donc je profite de ce début de printemps et du soleil , car ouiiiii,dans le sud ouest de la France nous en avons . Bonne journée.

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Salut Patricia !
      Ah !! Les veinards du sud-ouest !!!
      Ben écoute si t’as un échantillon de soleil en trop, n’hésite pas à faire suivre !

  10. Agostinho

    Salut Jon, c’est beau de rêver mais je pense qu’il ne va pas nous quitter de si tôt. De ma part je rêve de partir avec mon camping-car et madame à l’aventure.
    C’est bizarre j’aime pas trop lire mais par contre t’es articles je l’es lis jusqu’à la fin.
    Bonne continuation et à bientôt.

    1. Jon Le Fourgon de la Morue
      Jon

      Merci Agostinho
      J’espère que tu pourras emmener madame prochainement en balade

  11. Salut Jon, vrai deconfinement ? Ou blague de 1 avril , Merci de confirmer, cela me semble trop beau, je suis toujours coincé en France, petits problèmes de santé, covid , couvre feu, confinement, restrictions de liberté Ras le bol, le moral est dans les chaussettes vivement demain, prends soin de toi et à bientôt j’espère ., Merci pour tes videos ça me remonte le moral à +Jon (tonio)

  12. dahut64

    Le 31 février n’existe pas m’ ami, tu as encore fait un trés vilain cauchemar !

Laisser un commentaire