Pourquoi je ne supporte plus vivre en France ?

Je ne suis ni quelqu’un de bien original ni même de marginal.

Je n’ai nullement la prétention d’une intelligence hors norme, la seule chose supérieure à la normale chez moi (nous ne parlerons pas de la taille de mon sexe !), c’est ma curiosité.

Alors que j’étais informaticien, mes clients jugeaient du résultat de mon travail : leur ordi marchait mieux quand ils venaient le rechercher.

Ils étaient comptant et payaient heureux… Non ! L’inverse !

Tu le sais peut-être, une phrase qui me défrise la tignasse au plus haut point, c’est « Je ne suis pas dans le jugement » ou « Il ne faut pas être dans le jugement ! ».

Cette phrase signe que ton interlocuteur a un QI à deux voire un chiffre !

Si tu n’as pas de jugement, c’est que tu es un légume ! Que ton encéphalogramme est plat !

« – Votre ordinateur marche mieux ?

 – Je peux pas vous dire, je ne suis pas dans le jugement ! »

Ok ! Merci, bonne journée !

Par cette phrase autant idiote que maladroite que nous avons tous prononcée (ou un dérivé, en tout cas !) une fois dans notre vie par excès de langage, je pense qu’elle fait ici référence à la tolérance…

Et ma tolérance à la tolérance est limitée !

La tolérance, une valeur discount

Sans faire de détour : je déteste qu’on me demande d’être tolérant !

Pour qu’on parle tous de la même chose, voici ma définition de la tolérance :

La tolérance : Principe selon lequel on devrait accepter l’autre dans notre espace vital au nom du gerbique « bien-vivre ensemble », même si ce susnommé autre vit selon des valeurs non partagées, voire contraires aux miennes.

Tu apprécieras l’objectivité !

J’avais précisé ! Il s’agit de MA définition que tu es libre de partager ou non.

Si tu t’arrêtes de lire l’article ici, tu auras une opinion de moi très négative et tu t’empresseras de mettre un commentaire négatif et/ou injurieux non argumenté.

Si tu prends la peine de suivre mon raisonnement jusqu’au bout, peut-être le partageras-tu 🙂

Pourquoi devrais-je m’imposer l’acceptation d’agissements de gens qui me sont insupportables !?

N’est-ce pas pour fuir une vie qui ne me satisfaisait plus que j’ai décidé d’en changer ?

Pourquoi devrais-je m’infliger cette horrible contrainte !?

N’est-ce pas antinomique ?

Trop de questions ! Quelques réponses !

Avant de me traiter de raciste, xénophobe, agoraphobe, xénoglossophobe, voire même nanopabulophobe (que je te laisse chercher sur Google !), voici mon raisonnement :

La tolérance demande un effort d’acceptation… Pourquoi serait à moi de faire un pas vers l’autre et non pas à l’autre de faire un pas vers moi ?

Comme c’est un débat sans fin et surtout stérile, dont personne ne peut sortir grandi, il est urgent de trouver une alternative !

Alternative que je pense avoir trouvée !

Je vais même lancer le mouvement, en leader que je suis !

Je vais rassembler et haranguer les foules et imposer le dictat du « Batlescouillisme » !

#batlescouillisme #JonLaMorue2022 #LaMoruePrésident !

Qu’est-ce que cette néo-philosophie révolutionnaire !?

Si tu as fait d’aussi longues études littéraires que moi, tu auras aisément décrypté ce néologisme prometteur !

Je n’ai plus envie d’être tolérant… Je n’ai pas envie de m’adapter à ce qui m’emmerde…

J’ai la chance d’être nomade !

Le nomadisme, c’est se déplacer selon ses besoins initialement, mais aujourd’hui, également selon ses envies !

Si ton voisin, ton quartier, ta ville te déplaît, casse-toi !

Et surtout en silence !

J’entends par là que si tu es simplement incommodé par ton environnement, rien ne sert de partir en fanfare !

Contrairement à Mozart, tu es né ! Pas venu au monde ! Le monde se tape d’entendre ton avis sans sollicitation !

Ce qui conclue les bases de ma thèse sur le Batlescouillisme, et m’amène à rentrer dans le vif du sujet, à savoir, pourquoi je ne supporte plus de vivre en France, sur de bonnes bases !

Pourquoi la France m’est-elle devenue insupportable à vivre ?

Monsieur Elkabbach, ce n’est pas la bonne question !

Quand je suis parti vivre en fourgon, il y a eu un bug dans la matrice…

Ce n’était pas prévu que je vienne au Portugal.

J’ai été le premier surpris de trouver une telle mentalité basée sur le « Batlescouillisme » (oui, je l’avoue humblement, je n’ai rien inventé !).

Il n’était pas prévu non plus que j’y reste !

Dans mon esprit, il était clair (au départ seulement !) que j’allais rentrer en France après un périple d’un mois, deux tout au plus !

Qu’est-ce que ce pays a de plus que le mien ?

Je pense qu’on peut résumer le Portugal en un mot : simplicité.

Mais si vous insistez, j’en ai plein d’autres ! Authenticité, gentillesse, humilité, amabilité…

Laisse tomber ! On en a pour la nuit et ce n’est pas le sujet !

Tout est histoire de recul.

J’ai pris l’exemple, en introduction du jugement de mon travail par mes clients, parce que je trouve qu’il illustre bien le truc !

Mes clients, et c’est pour ça qu’ils le sont, ne sont capables de juger que du résultat de mon travail.

Pas ma méthode.

D’une part parce qu’ils s’en tapent pour la plupart, et d’autre part, parce qu’ils n’ont pas les armes nécessaires, les connaissances, pour en juger.

Quand tu as la tête dans le guidon, il est peu évident d’avoir un jugement, sinon objectif, macro, sur ta situation.

La phrase « L’herbe n’est pas plus verte ailleurs » est une connerie infâme !

C’est une phrase toute faite, qui sonne creux, comme la plupart des phrases toutes faites, souvent prononcées par des gens qui n’en savent rien !

Je dis souvent et je pense toujours : on ne peut pas blâmer l’ignorance.

Mais donner des leçons quand on est ignorant, c’est-à-dire quand on a peu ou pas voyagé, on mérite une épilation du maillot au chalumeau et des hémorroïdes aux narines avec un bon rhume !

Rien de moins !

Déjà, je ne fume pas ! Je ne cherche pas d’herbe ! On m’en a proposé plein de fois, c’est niet !

Je ne cherche pas un meilleur endroit ! Je cherche « LE bon endroit » !

Où je vais me sentir bien !

Où les gens qui m’entourent me rendront heureux, où le climat me conviendra…

Je ne cherche pas un lieu parfait, mais un lieu où les pour pèsent plus que les contres !

C’est quand même le moins qu’on puisse s’offrir quand on a la possibilité d’être aussi mobile qu’un nomade, non ?

Et si demain mon environnement prend une tourne qui ne me convient plus, ou si mes envies, mes aspirations changent, je bouge !

Concrètement, ce qui me déplaît en France, aujourd’hui

Et là, attention, je vais m’attirer les foudres des haters, mais je m’en tape.

S’il y a bien une chose qu’on ne me prendra pas et qu’on a mise dans la bouche de Florent Pagny, c’est bien ma liberté de penser !

  • Je ne supporte plus la pleurniche systématique
  • Je ne supporte plus qu’on gueule avant d’avoir mal
  • Je ne supporte plus qu’on importe des misères d’ailleurs pour en faire nos propres combats
  • Je ne supporte plus de vivre dans un pays qui comporte 60 millions d’experts votant pour des gens moins capables qu’eux… Je ne comprends pas le délire !
  • Je ne supporte plus qu’on me dise que ça pourrait être mieux ou pire…

Ce n’est pas un problème franco-français ?

C’est possible !

Enfin, on est quand même bien placé !

Et au Portugal que je décris comme un paradis sur terre ?

Quelle question idiote ! (dans ce contexte !)

Je sais qu’en commentaires, certaines personnes auront pour moi des réactions violentes parce que je mords la main qui m’a nourri !

C’est faux. J’adore la France et si tu n’as pas compris ce que je ne supporte plus, relis bien ma liste à puces !

Je vais néanmoins répondre à la question : je m’en tape !

Est-ce que le Portugal est mieux que la France ? Je n’en sais rien !

Premièrement : Je ne parle pas Portugais, il m’est impossible de suivre les infos

Deuxièmement : Le Portugal appartient aux Portugais ! À eux de savoir ce qui est le mieux pour eux selon leurs mœurs, leur culture et leur histoire !

Je consomme au Portugal, je paye des taxes au Portugal, je me régale du Portugal et des Portugais, mais pourquoi irais-je interférer dans la gestion de leur pays ?

Pareil ! Et, je vais encore en choquer plus d’un, je pense !

Je n’ai pas voté aux municipales 2020, là où je suis domicilié.

Pourtant, il y en a à dire sur la gestion calamiteuse de la ville !

Mais quel est le poids de mon bulletin dans l’urne, alors que je n’y vis pas !?

Il me semble que donner son avis sur quelque chose à laquelle on est étranger, c’est se mêler de quelque chose qui ne nous regarde pas !

Je rappelle à nos amis francophones, Belges ou Suisses qu’en France, le vote est un droit, pas un devoir.

M’apparaissant que mon vote serait déplacé, mal venu, je laisse le soin à ceux qui se sente concernés par le sujet le soin de choisir leur sort.

C’est assez fou, également, de penser qu’en France, dès qu’on sort de la « norme », on est tout de suite conspué !

Encore une fois, je ne demande aucune tolérance à mes choix ! Je demande qu’on m’ignore 🙂

Le temps du renouveau !

2020 a été dure, voire très dure pour certains.

Perte d’activité, d’emploi, de proches, même…

Psychologiquement, aussi. Le confinement, cette menace invisible…

Il est temps de « se réinventer » ! Non ! Je déconne ! 🤣 (Petite dédicace à Manu !)

Parce que la vie d’avant n’existera sûrement plus (et je laisse à votre appréciation si c’est souhaitable ou non), j’ai décidé aujourd’hui encore plus qu’hier de ne prendre que le meilleur de ce qui m’entoure.

Merci pour la pose, Josiane ! 😜

Je passe énormément de temps sur mes contenus désormais quotidiens, j’y prends énormément de plaisir et je souhaite vraiment vous communiquer cette bonne humeur qui m’anime.

Je m’astreins à une régularité de publication sur le site ou je parle, d’une façon différente et plus profonde, des sujets auxquels je suis confronté, quitte à être clivant et choquer ou décevoir certains (qui ne pourrait pas concevoir que je puisse avoir un avis ((et une vie !)) différent).

Ces charges, ces contraintes que je m’impose, n’ont qu’un but : partager mon idéal… Parce que finalement, oui, je dois sûrement être un peu idéaliste, voire utopiste ! 😊

La semaine prochaine, dans un registre plus léger : Astuce : Les moules marinières au barbecue !

Merci à Josée, cette semaine, qui à soutenu le site et la chaîne via Paypal et par avance, merci à vous, si vous décidiez de le faire également 😊

Amicalement,

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. Patricia dit :

    Bonjour Jon, je suis d’accord avec toi. Ma vie ne me plaît plus depuis bien longtemps. L’année prochaine je vends ma maison et vogue la galère. J’achète un fourgon aménagé et je pars sur les routes et chemins au gré de mes envies. Ah se réveiller le matin dans un endroit différend, voire se lever et se coucher le soleil sur la mer.. Je rêve d’une autre vie, tant que la santé me le permettra. Je garderais un pied à terre, juste un mobilhome dans un camping ouvert à l’année, histoire de se poser de temps en temps et avoir un point de chute pour mes enfants. Je vais explorer l’Europe et je trouverais peut être mon endroit idéal, celui où il fait bon vivre selon ma philosophie. J’aime le calme, la douceur, la tranquillité et la chaleur. Plus envie de froid, de grisaille, de voisins qui vous espionnent, de gens qui se mêlent de votre vie et vous jugent sans vous connaître vraiment. Sur la route on est un inconnu, personne ne sait rien de votre passé, comment vous étiez physiquement autrefois, les femmes ne peuvent pas dire : t’as vu elle a grossi ou pris un sacré coup de vieux sur la tronche. Non on vous prend comme vous êtes, et puis ce sont des rencontres éphémères puisqu’on reprend la route. J’ai hâte de connaître cette vie là avant d’être trop vieille pour réaliser mes rêves. Voilà mon ressenti Jon, je ne supporte plus la France d’aujourd’hui i et comment on nous gouverne depuis des décennies. On ne fait que payer des impôts et des taxes, même en retraite on nous presse encore comme des citrons, j’en peux plus de payer, payer. Il faut se mettre en marge du système pour être ponctionné le moins possible et surtout profiter de la vie qui nous reste, elle est si précieuse. Sur ce Jon je t’embrasse et je te souhaite plein de bonnes choses. Patricia

    • Jon dit :

      Salut Patricia !
      Prometteur tout ça ! C’est cool !
      On a besoin de repères et si le tiens c’est un mobile home dans un camping, n’hésite pas ! Et si un jour il devient un poids, ça sera facile à dégager ! 😊
      Bonne chance pour ta transition vers ta nouvelle vie ! 😊

  2. Remy Cerisie dit :

    Bravo! bien dit bien pensé, en espérant te recroiser.
    A bientôt.

  3. Pascale dit :

    Coucou Jon,
    Encore un article au top écrit d’une plume aiguisée et lucide !
    Et pour reprendre un terme “à la mode” sur les réseaux sociaux, on plussoie !!
    Belle journée à toi et longue vie à ton blog !
    Bisous

    • Jon dit :

      Salut Pascale !
      Ca faisait longtemps que je n’avais plus entendu ça ! Je suis content que ce mot soit toujours utilisé, il me faisait bien rire ! 😄
      Merci ! Bonne journée à toi également 😊

  4. Paulo dit :

    La France est un pays qui manque de joie, elle s est arrêtée a la résignation, les gens vivent en coleres car ne sont pas vraiment heureux, aussi il en resulte une multitudes de dramas, qui mélangé a des blocages de toutes sortent, punis sévèrement les gens,les rendant plus mal encore, dans ces situations les gens agissent mal, malheursement comme les batraciens qui se laissent mourir lorsqu on les mets dans une casserole et qu on monte la chaleur progressivement, il en est ainsi lorsqu on décide de ne plus avoir véritablement sa vie en main,cela dit ce sont des paroles toutes faites, je parle de mes mots qui situe cette situation en france, la vérité est que les mots n ont pas de force ni de valeur si nos vies n ont pas pris les chemins importants pour nous même , non seulement pour nous sur cette petite terre que nous nous partageons, mais surtout spirituellement, dont je pense nous ne parlons que tres peu voir pas du tout, dans ce milieu de la vanlife, il semble que l ambiance doit rester a une atmosphère égoiste, souvent affilié a la beuverie, mais avoir choisi ce style de vie est bien plus profond, un désir de sortir d un cadre, aussi,la France (que j aime) et rempli de francais qui soulèvent des themes betes et discipliné, melé a des visions personnel et fermé,incohérents, faisant passer l’autre pour un imbecile.. avec des propos totalitaire.
    En aucun cas nous pouvons entendre, si nous n ecoutons pas ! Je trouve que le manque de coeur et la source du probleme chez les francais qui semble vouloir plus faire la gueule que sourire, et la on as une envie folle de ne rien changer ! Car meme si on as une sale gueule, nous ne sommes pas responsable.. Mais de la tronche que nous faisons oui !donc ces francais et leus égos pollue ce beau pays car il n entend rien a rien et se plaint de tout mais ne veut en aucun cas se reprendre pour changer, mais continue a s en prendre au autres ! Quel bel attitude de lache !, comme c est pratique la victimisation ! Haa la France en est pleine ! Pleine d incohérence, mais sur de leur convictions !
    Ps.. Ont dit dans ce pays »la france ont l’aime ou on la quitte ! Moi j ai quitté la mentalité de ces francais…car en vérité la France restera toujours belle face a ceux qui ont le coeur sec est rempli de toutes sortent d iniquités.

    NEVERLAND.

    • Jon dit :

      Les mots juste de l’artiste ! 😉
      Merci mon pote !

      • Mathieu dit :

        La France est un beau pays, dommage qu il y ai les français… ( visions du petit belge que je suis).
        Les monsieurs je sais tout, tout est mieux en France… On est les champions…. Oui oui, mais surtout fermer là… Lol, pour notre tranquillitée

  5. lucj dit :

    Putain ….. On commence bien la journée…. J’ai cassé mes lunettes de vision nocturne et de lecture diurne. Bon bin, bel article “ma couile” comme dirait mon voisin gitan. J’attends avec impatience les moules marinières à la plancha …. Le principal dans tout cela, c’est que tu aies trouvé ton bonheur, que tu le partages (c’est ma vision judéo-chrétienne) et je range le reste dans ta vision du #batlescouillisme ; (il faudra trouver la version féminine du #batlescouillisme ,😁) Pour mon premier jour de vacances, je vous embrasse tous (surtout les dames) et vous souhaite UNE PUTAIN DE BONNE JOURNéE !

    • Jon dit :

      Monsieur le Maire, je regrette, finalement, d’avoir trouvé ce concept trop tard, que j’aurai laissé bien volonté à votre compte et qui vous aurait permis un score optimiste de 101 % des voix ! 😄
      Pour respecter également la parité, je propose : le “Batslesescalopisme” ? Ou peut être le “Batslesovairisme” qui, s’il est plus facilement prononceable, doit être beaucoup plus difficile à pratiquer ! 😄
      Bises, Luc 😉

  6. Bruno.V dit :

    Bonjour Jon
    Première photo de Josiane !!!
    a bientôt pour te lire.
    Bruno v

  7. Raquel dit :

    Bonjour.

    Comme je te comprends, Jon.

    Mon mari et moi, on a un gros ras le bol de la France. C’est pour ça que l’on veut s’expatrier au Portugal.

    J’ai la chance de savoir lire, parler et écrire le portugais.

    Ici en France, on étouffe… Moi, perso, je n’y arrive plus. J’ai vraiment besoin de changement.

    Encore un excellent article. Bravo pour ton travail.

    Belle journée à toi 😊

    • Jon dit :

      Salut Raquèl !
      Connaissant un peu votre situation, même si ce ne sera pas le plus évident, je suis intimement convaincu qu’il faut franchir le pas !
      Merci 😊 Bonne journée également 😉

  8. Hervé dit :

    Salut Jon

    Rien à redire à ta pensé je la partage au plus haut point à la différence que je n’ai pas réussi encore à m’échapper de mon cauchemar quotidien mais je ne désespère pas d’y arriver.

    Merci pour la bouffé d’air quotidienne que tu nous apportes.

    Et surtout reste comme tu es 👍😉

    • Jon dit :

      Salut Hervé !
      Prendre conscience du problème, c’est déjà un grand pas ! Le résoudre, c’est l’étape 2, et ça peut prendre plein de forme 😊
      Je te souhaite autant de bonheur que j’en ai moi-même 😊
      Merci 😉

  9. Jackie dit :

    Salut Jon, salut à tous !

    Je profite d’une pause entre 2 voyages pour répondre. Une pause dans les tas de trucs à faire qu’un déménagement implique. Mais pourquoi appeler ça un “déménagement” quand on bazarde tout, pour partir en vanlife ? Le box que je vais louer ne sera pas plus grand que celui de Florent Conti !

    Je propose pour les femmes avec la finesse langagière de mise : “s’en battre les steaks”, clin d’oeil à notre ami Paulo sur le tchat !
    ça donnerait le “batslessteakisme” !? 🤗 Perso je dis souvent que je m’en bats les steaks ! 😂 Je sais bien que dans la bouche d’une femme ce n’est pas très élégant, mais oh combien explicite pour les mous du bulbe. 🤓

    On est nombreux dans tes abonnés Jon à en avoir raz la casquette ! D’un tas de trucs… (trop long à énumérer – et pas les mêmes pour tout le monde). Alors on cherche des solutions. Tu as raison, à chacun(e) la sienne ! 🤔

    Pour prendre ton exemple, et celle des vanlifers que je suis parallèlement, il y a un long chemin de réflexion qui précède. ☺️
    Et comme tu le dis, oui, ça peut prendre d’autres formes, de nomadisme ou non. (le voilier, le terrain, l’expatriation, rentrer au couvent ou en ashram 😲😂 etc…)

    Tout comme toi, je trouve que l’ambiance dans notre si beau pays est détestable. Et quand on est pour la paix et l’amour et qu’on aime son pays, ça déboite le cerveau et le coeur. Ça donne envie de s’en extraire. De fuir les infos et la propagande, de fuir la masse de gens qui “savent mieux que toi” ce qui est bon pour toi. 👎 Et voguer vers d”autres cieux – même s’il s’avère qu’ils ne sont pas plus cléments, ce sont d’autres cieux. Mais faut quand même avoir le virus ! Du voyage of course, pas ce satané covid de… M…. 🙃

    Voilà, bonne journée à tous, Haut les coeurs ! Y a surement une solution pour qui cherche. Ne dit-on pas qui cherche trouve? À chacun son temps de réflexion.
    Merci à toi Jon de faire partie des éclaireurs. 👍🏾👍🏾👍🏾

    Poutoux fraternels. 👅

    • Jon dit :

      Salut Jackie !
      Je valide le « batslessteakisme » ! 😄
      Je pense que la solution, tu l’as trouvée, bientôt le grand départ 😊
      Un gros MERDE pour les derniers préparatif et le grand jour 😊

  10. Jackie dit :

    Les liens ne passent pas,
    je voulais vous partager la chanson de Florent Pagny.
    Elle parle de ce qui nous préoccupe aussi…

    Titre : Revenons sur terre

  11. Salut Jon.
    je suis de ton avis et je pense que la Vie ne vaut d’être vécu que si tu l’aime, si en prend soin et si tu es respectueux de celle des autres. Je crois que le principal est d’être heureux et de ne pas emmerder les autres.Depuis le début que je te suis (ta première vidéo) tu as vraiment prouvé que quelque par tu es un utopiste gravissime ;-)) Je pense aussi que ton style qui en dérange les BCBG et les renfrognés. Mais comme ta philosophie est le « Batlescouillisme » tu es en adéquation avec toi-même. Bonne continuation et vie au Portugal ;-))

  12. Alain dit :

    Et bin Jon je connaissais tes vidéos mais pas ta plume! J’ai apprécié ton analyse faite avec courage. C’est finalement ce qui manque à beaucoup d’entre nous, et j’en suis, par souci de convention, diplomatie qui s’accumule aux fils des ans comme un boulet. J’adore voyager avec mon van et me réjouis de quitter le conventionnalisme pour pratiquer le batlescouillisme dès ma retraite prochainement. Et je sais de quoi je parle à 66 ans avec mon métier au service des autres sans penser à moi et à mes vrais envies mises de coté si souvent. Bien à toi et au plaisir de te lire et te voir. Tu me fais rêver

  13. machinovagabond dit :

    slt jon
    j’aime l’idée. De toute façons l’homme a toujours vécu en tribu en clan ou solitaire; la bienséance veux que l’on s’accepte tous indifféremment de nos religions, couleur de peau ou idées mais est-ce vraiment possible, “on choisi c’est amis pas sa famille”. Il faut une certaine dose de courage pour s’émanciper de notre quotidien, mais lorsque l’on y arrive qu’elle satisfaction, car la on choisi sa vie.
    ps: m’en battre les couilles oui! je suis d’accord, mais sa fais mal.

  14. Steve Foort dit :

    Salut Jon ! Je vais vous raconter mon histoire du coment et pourquoi je suis tomber dans la VANLIFE….
    Tout a commencé en septembre 2016, après 15 ans 6 mois et 6 jours je fût expulsé de mon appartement sur Bordeaux !
    En castatrophe je cherche un appartement sur le bon coin, mais étant au chômage et de surcroît reconnu handicapés, je vis de l’AHH, ce fût très difficile !
    Je trouve un marchand de sommeil dans la 22eim ville la plus pauvre de France…
    Un loyer a 450€ pour un T 2 tout pourri rempli de bestiole !
    Une ambiance de drogue, de cas sociaux et de misère règne dans ce village prison situer a 80 km de Bordeaux…..
    Je n’ai plus de lien social, ne connais personne et survie comme un malheureux entre mes 4 murs…
    Puis volant a tout prix fuite cette sinistrose, je décide en 2017 d’acheter un Renault Espace3 V6.
    Suffisamment grand pour y installer un mattela pour moi et mon toutou.
    Direction Lacanau Océan dans un parking au milieu d’une forêt de 244 hectare a 150 mètre de l’océan.
    Au même moment Kangoovan lance sa chaîne !
    Je suis donc ces aventures et grandi en même temps que lui dans le monde trépidant de la vanlife.
    Franchement a 41 ans aujourd’hui, je ne regrette rien, j’ai parcouru 40000km avec de l’éthanol, fait de super rencontres, repousser sans cesse mes limites de minimaliste handicapés.
    Découvert une super communauté a travers les chaînes youtube, comme Neverland, Ma vie en van, La morue, et bien d’autres….
    Merci a vous et bien-sûr a Jon, car vous me donner matière a réfléchir.
    Le tout dans la joie et la bonne humeur.
    N’hésitez pas a vous lancer même si ce n’est que pour un weekend.
    J’ai toujours mon appt tout pourri mais je suis serein en ce qui concerne ma future expulsion locative…lol
    OSSEF ET ISOU…..
    A Bientôt Steve ….. 8.6 la chaîne sans pression !

Laisser un commentaire

As-tu vu la vidéo réservée aux abonnés du site ?

 

 

Je veux la voir !!

%d blogueurs aiment cette page :