Vivre en fourgon, bilan 2 ans après

Oui, je vis dans un fourgon à plein temps. J’ai acheté mon Trafic de la DDE en Mai 2018 pour une bouchée de pain. Qu’ai-je acheté !? Un caprice ou ma maison ? La réponse 2 ans plus tard !

Peut-être fais-tu partie des gens qui me suivent depuis le début, qui ont suivi mon évolution, mes coups de gueule (oui, y en a eu quelques-uns !) en vidéo… Peut-être que tu as rejoint la communauté il y a peu et tu n’as peut-être pas eu l’occasion de tout voir (c’est une erreur !! 😄), alors « Pour toi, Lecteur », je reviens sur 2 ans de vie en fourgon !

Je vais essayer de mettre YouTube de côté pour cet article, mais le contenu que je mets en ligne régulièrement sur le Net fait partie intégrante de ma vie. Ce qui n’était absolument pas le projet !

Retour Fin 2017

J’ai un magasin d’informatique dans le Var, qui tourne très bien… Mais voilà… Je m’emmerde

Je connais mon métier sur le bout des doigts, les ordis en pannes me ressortent par les yeux, mais ça me fait manger facilement…

J’ai pris des chantiers « WiFi », où conjointement à l’électricien, j’installe Internet dans de luxueuses baraques avec des vues de ouf.

Mais une fois que tu t’es éclaté à faire des plans, des installations, blaguer avec les clients et les autres corps de métier, pris plein de photos et assisté à quelques mondanités… ben tu tournes en rond… 

Et j’ai une tendance à vite m’emmerder quand je ne suis pas stimulé !

Comme il m’a été impossible de faire grandir cette affaire faute de trouver des gens fiables, j’ai tout envoyé paître !

J’ai tenté de vendre le magasin, mais quand les pourparlers durent pour rien… Je perds patience…

J’avais 4 ronds d’avance et surtout une INSOUTENABLE envie de bouger !

J’ai regardé tout ce que j’avais fait ces dernières années : à part dépenser de l’argent pour m’acheter des trucs qui me rendre ce morne quotidien moins pénible : pas grand-chose.

En même temps, quel est mon but ? C’est quoi ma réussite ?

L’argent ? Les grosses bagnoles ? Une vie de famille ?

C’est bon ! Ça va ! J’ai eu suffisamment d’argent pour m’éclater, c’était une chouette période, mais l’argent ne fait pas tout…

Une vie de famille bien proprette, avec maman à serre-tête et jupe plissée, un garçon et une fille sans oublier le labrador… T’es fou où quoi ?

Je finis comme Xavier Dupont de Ligonnès !

Putain, l’enfer !

Je suis donc allé voir mon proprio et négocié de rompre mon bail commercial.

La délivrance !

Début 2018

Après avoir loué une petite maison au fond des bois au charme fou, le bas d’un manoir, pour tout te dire ! J’ai décidé que j’allais partir du Var une bonne fois pour toutes

J’ai voyagé par le passé et le voyage change un homme.

Une prison dorée reste une prison !

Et je ne me sentais plus à ma place dans le Var.

Direction Toulouse pour recommencer quelque chose.

J’ai recommencé à travailler dans l’informatique, mais sans local commercial.

L’astreinte à l’atelier, ce n’était plus pour moi.

Et dans ce genre d’affaires, finalement, ce que tu ne payes pas en loyer, tu le payes en com’ !

Après quelques semaines d’activité et malgré de riches journée et soirée, bien entouré, il me manquait quelque chose

Ce n’était encore pas ça…

Qu’est-ce qui pouvait encore bien chier dans la colle ?

J’avais ma routine bien établie, mes amis, du boulot…

Je roulais en moto en permanence dans Toulouse et le week-end, avec un ami qui était également submergé de boulot la semaine, on se faisait des balades de malades dans toute l’Occitanie ! Le pied !

Le pied ?

Si le soir, en rentrant de balade, on se retrouvait dans le pub qu’on adorait avec un mal au cul de tous les diables, enivré de bonheur après ces centaines de kilomètres avalés, les lendemains avaient un goût fadasse…

Et là, j’ai compris.

Il ne faut ma que ma vie soit un éternel Dimanche… Parce qu’on s’emmerde le dimanche ! Tout est fermé et le lendemain, la punition t’attend !

Il faut que ma vie soit une aventure permanente !

Mais j’ai des problèmes de santé…

Comment arriver à partir seulement avec ma moto sans que ça me coûte une blinde ?

Un véhicule à quatre roues…

Oui, mais quoi ?

De nouveau une caravane ? Tractée par la Z4 ?

Et la moto !?

Non… Ce n’est pas la bonne solution…

Un camping-car ?

Non… Je n’ai jamais aimé ça…

Un fourgon ?

Ah ouais ! L’idée est séduisante !

Je pourrais voyager partout avec la satisfaction de me l’avoir aménagé !

J’ai donc commencé à me documenter sur le sujet !

C’est décidé, je vais vivre en fourgon !

Fort de l’expérience en caravane pendant quelques années, j’ai pu apprendre ce qu’était le voyage avec un VDL, vivre sur un terrain en autonomie et améliorer son habitat.

Le fourgon n’allait pas être bien différent, juste un peu plus petit.

Après avoir mangé pas mal de vidéos, lu plein d’articles et forum, j’en viens à la conclusion que je veux un véhicule PSA / Fiat au moins L2 et évidemment H2 !

Il y a un an, j’ai écrit un article ou je te parle du parcours d’achat de mon Trafic et du paradoxe de la chose !

Je te laisse le découvrir ici : Le Fourgon de la Morue 1 an après

J’ai fini tout ce qu’il fallait que je fasse sur Toulouse, j’ai chargé le camion et Go !

Direction le Var !

Encore le Var ?

Eh oui ! Lol ! C’est mon pansement du Capitaine Haddock !

Je suis retourné là-bas, pour y retrouver mon père qui avait tous les outils nécessaires à l’aménagement et il me restait beaucoup de choses de mon magasin. Des plans de travail, des tasseaux…

Je suis intimement convaincu qu’aménager son camion à d’autant plus de saveur si on le fait en réemployant des éléments de notre ancienne vie qu’on rejetait comme tel.

Je te mets quelques vidéos qui parlent de l’aménagement de mon fourgon :

Premières nuits, premières virées

Je m’en souviens comme si c’était hier !

On a fini le lit, avec mon père, j’ai jeté le matelas dessus, le meuble qui me sert de cuisine / bureau n’était pas encore installé et je suis parti !

Il était à peu près 19h et je voulais partir à Trigance… Aaaaaaaah Trigance !

Oui, mais voilà ! À 33 ans, je ne dors plus, depuis belle lurette, dans un lit de 90 ! Du coup, je n’avais plus de draps correspondants à ce matelas…

J’ai dû faire un détour par le Val du Tignet, c’était le seul magasin ouvert ce jour-là, à cette heure-là… (Je ne sais plus pourquoi ! C’est tout ce dont je me souviens !)

Je te mets la vidéo de cette première sortie !

S’en suivront toutes les aventures que tu as pu suivre sur YouTube…

Tu ne les as pas toutes vues !? 😱

T’inquiètes ! Les vidéos sont visibles ! Tu peux rattraper cette terrible erreur ! 😉

Bilan : Vivre en fourgon pendant 2 ans

Que retirer de cette expérience hors du modèle de vie bien propre et souhaitable à tout un chacun ?

Ben que je dois être un marginal !

Au-delà de la vie en fourgon, qui n’est pas un but en soit… parce que si c’est le but, c’est une erreur, ce changement de vie radical m’a fait un bien fou !

Avec ce putain de coronavirus et ce putain de confinement, bloqué en France, j’ai du revivre quelques mois en appartement… Un appartement très confortable, dans un chouette petit village (malgré que ce village, Bargemon, soit géré de la pire des manières par des gens ayant prouvé leur incompétence !).

Impossible

J’ai pris mon mal en patience, mais non !

Déjà, vivre en France, ne me convient plus…

Ce n’est pas sujet à débat !

Vous faites bien ce que vous voulez, pour moi, il y a de grandes chances, à moins d’une obligation… c’est fini ! Et tant mieux si vous y êtes heureux ! (Histoire d’éviter les commentaires stériles !)

En suite, vivre enfermé… Quelle plaie !

Certes, mon Trafic fait environ 5 m2, mais c’est suffisant pour dormir !

Je vis dehors été comme hiver et j’ai bien pu toucher du doigt le fait que je m’emmerde quand il pleut dans un grand appartement…

L’avantage, c’est que la nuit, pour aller faire pipi, j’ai moins de chemin à parcourir quand je dors dans mon camion ! 

Quand je suis lassé de mon environnement, un coup de clé (pas sur la carrosserie ! Dans le démarreur !) et je bouge !

Je bouge selon mes besoins, selon mes envies et si j’ai envie de rester… Je reste !

C’est énorme !

Ce contrôle que tu as sur ta vie !

Quand tu es locataire, tu as au moins un préavis d’un mois, quand tu es propriétaire, du dois vendre ton appartement.

Et à moins d’être propriétaire au centre d’une grande ville d’un appartement bien standard, ça ne se vend pas dans la semaine !

Donc pas bien adapté quand tu as la bougeotte comme moi !

Et puis les déménagements, je n’en veux plus !

En même temps, je n’aime pas partir… Quitter ma maison, l’endroit où j’habite est une source de stress presque insurmontable !

Quelle est la meilleure solution qu’un habitat mobile !?

Question coût, c’est génial également !

Je suis propriétaire de mon logement !

Tout confondu :

  • Mon véhicule
  • Ma maison
  • Mon garage
  • Mon jardin

…m’ont coûté moins de 4 000 € !

Et mon cumulus ne risque pas de péter !

Mis à part l’assurance et le CT / Pollution, que me coûte mon camion ?

Rien

Pas besoin d’épargner ou de demander un étalement des impôts sur 11 mois ! 

Il faut par contre que je garde un peu d’argent de côté pour les pannes éventuelles…

Mais quand on est proprio… La toiture, les réfections de façade… c’est une légende ?

C’est pas tous les jours non plus qu’on doit refaire une toiture…

Ce n’est pas tout les jours que mon camion est en panne ! Dieu merci !

Humainement / Socialement

C’est impressionnant ! Par où commencer ?

J’ai lu un triste article, ce matin, un immigré roumain, dans une HLM, devait de tuer sa femme de trois ou 4 coups de couteau…

Bon…

Tous les moyens sont bons pour éviter un divorce et avoir un logement gratuit !

Chacun voit midi à sa porte…

Ce qui m’a choqué dans cet article, c’est que dans ce petit immeuble tranquille, « propre », nous décrit le journal, personne ne se connaissait !

Ça faisait quelques mois que ces gens vivaient là sans avoir communiqué avec personne !

C’est ça le plus triste !

Dans ma nouvelle vie, qualifiée par les plus ignorants de précaire, il est fréquent qu’on partage un café, une bière, du pain avec quelqu’un qu’on connaît depuis 1h ! Quelle que soit sa nationalité !

Il y a certains spots où rester un moment s’y prête. Le lieu, les gens… finalement, un village ou un quartier se créer et des liens se tissent !

C’est une expérience exceptionnelle !

Et ce village éphémère se déconstruit quelque temps plus tard pour se reconstruire ailleurs, au hasard de la route !

C’est presque romantique !

Toutes les générations, les origines, se mêlent, toutes les classes sociales… il n’y a que les plus cons qui restent à l’écart, mais ils le font d’eux-mêmes ! Ça aussi c’est merveilleux !

Tu apprends à connaître des gens que tu n’aurais jamais rencontrés si tu ne bougeais pas.

Tu t’intéresses à des choses nouvelles, mais aussi, tu te trompes, tu fais des conneries, mais, pour ma part, les conséquences n’ont jamais été terribles !

Juste un peu de gasoil brûlé pour rejoindre un endroit qui me plaît mieux. Que peu de mauvaises rencontres.

Dois-tu sauter le pas ?

Bof ! Selon moi, il y a assez de camping-car et fourgon sur les aires ! On n’a pas besoin de plus ! 😄

La question c’est « est-ce que tu es heureux dans ta vie ? »

Quelle que soit sa forme… Si la réponse est oui, pourquoi en changer ?

Pour faire comme tout le monde !?

Parce que c’est la mode ?

Par contre, si ça te démange… Qu’est-ce qui t’empêche d’essayer ?

Es-tu obligé de tout lâcher sans période de transition ?

Il ne me semble pas !

Il ne me semble pas non plus que ce soit irréversible !

Maintenant, tout se réfléchit…

Mais si tout se réfléchit pendant des mois ou des années sans évolution… C’est que tu ne changeras jamais rien et tu te nourris de rêve…

Très peu pour moi !

J’ai pu bosser, j’ai pu mettre un peu d’argent dans mon fourgon, à aucun moment je ne le regrette.

Et si, plutôt qu’à chercher des excuses pour expliquer que tu ne peux pas, tu utilisais cette énergie à trouver des solutions, je suis prêt à parier que tu serais déjà sur la route ! 😊

Si c’est le cas, au plaisir de te rencontrer à la prochaine aire ! 😊

N’hésite pas à t’abonner pour ne pas rater les prochains articles, c’est facile, tu entres simplement ton adresse mail dans la barre latérale à gauche (sur un ordi ou un peu plus bas, sur un téléphone) et hop ! Tu seras notifié !

En plus tu auras accès à du contenu exclusif ! C’est pas la folie, ça ? 😄

À très vite ! 😉

Amicalement,

Vous aimerez aussi...

29 réponses

  1. Yorga dit :

    Salut à toi et c’est toujours un plaisir de te lire de te suivre en sachant que pour ma part tu es une source de motivation car j’ai un camping-car et seulement pour des vacances occasionnel quelques weekend avec ma femme et que je suis à peu près dans le même cas que toi c’est-à-dire que je tourne en rond et que à 51 ans il me faut autre chose et ton histoire me fait écho je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite pour ma part je suis pas encore prêt peut-être un coup du destin qui ferait que je puisse enfin vivre librement avec ma femme pour l’instant j’ai deux adolescents tu ne savent pas ce qu’ils veulent faire dans la vie je t’avouerai que tout ça me casse bien les couilles..😂

  2. Eric dit :

    Salut Jon.

    Rien ne vaut un bon récapitulatif pour repartir de plus belle.

    On veut de la fraîche, des nouvelles nouvelles, des vues pas vues encore et tout le reste ! Au boulot … et j’attends le projet astuces et déridages PC (parce que MAC, bof … ;O) ) ce débride.

    Bonne suite.
    Eric

  3. lucj dit :

    DDE Bacalhau Concept Life ! La bise et bonne journée

  4. Fremeda dit :

    C’est super, tu nous fait voyager dans notre salon continue; et prend ton pied !

  5. Raquel dit :

    Bonjour Jon. Merci pour ton article.
    On compte faire pareil d’ici quelques années mon mari et moi.

  6. Geneviève dit :

    Bonjour Jon. J’ai le sourire aux lèvres après la lecture de ton article. La journée commence bien. Bonne route

  7. Jackie dit :

    Hello Jon le “marginal” !

    Beaucoup de similitudes dans nos parcours respectifs.
    La seule différence est que je pensais que c’était impossible pour une femme seule ! D’un certain âge de surcroit. Et bin non ! Y a plein de nanas seules sur la route et même des retraitées ! Donc…

    Une fois prévenus (même s’ils ont bien râlés) mes fils m’ont apportés leur aide.
    Ils ont compris mon envie de voyage et ma motivation de voir les aurores boréales avant de finir dans les sapins !

    Alors non seulement je te comprends, mais je t’approuve !

    Même si je peste contre moi-même d’avoir attendu autant de temps avant de franchir le cap. Et maintenant je vide mon appartement.
    Au début j’avais un pincement au coeur de virer tout ce que j’avais mis 10 ans à accumuler ici…

    Et la petite phrase des Inconnus se re-fredonnait à mes oreilles : “Tout ce que tu détiens, te retiens”.

    Maintenant c’est avec joie que je vire tout ! à chaque chose, triée, vendue, donnée, jetée, j’éprouve un sentiment de joie, de bonheur et me répète : Bientôt les grandes vacances !

    Merci pour ton article.
    Bonne journée à toi et à tous.
    Soyez heureux !
    La vie est très courte, ne perdons plus de temps.
    Peace and Love !

    Poutoux (presque) nomades !

    Ps: Jon il me tarde cet hiver et faire route vers le Portugal !

    • Jon dit :

      L’age, c’est comme le nomadisme ! C’est dans la tête ! (Bon… L’age, c’est aussi un peu dans les genoux ! 😄)
      Rien à rajouté ! Tu as tout dis Jackie ! Et je valide absolument tout ! 😊
      Je souhaite que ta nouvelle vie soit aussi remplie que l’ancienne que tu as remplie en 32 ou 33 ans ! Je ne me rappelle plus exactement ! 😜
      Bisous 😉

  8. Patrick Patruno dit :

    Salut Jon, je suis content que tu ai retrouvé le moral et ta bonne humeur après cette période de confinement.

  9. Hello Jon. Je suis à 1000 % de ton avis. En ce qui me concerne, j’ai vécu des décennies statiques avec bon boulot, mariage, villa, multiples reconnaissance sociale, etc… et puis un jour, viens la nausée de tout ça. Au lieu de la drogue (boulot, sport ou autres) ou de l’alcool, j’ai pris la fuite avec un vieux bahut et j’ai recommencé ma vie, seul, autonome et indépendant. Depuis plus de 10 ans je suis heureux, je vie sur les routes et au plus près de la Nature. La liberté n’a pas de prix, surtout quand tu te la crée de toute pièce après quelques belles galères. Je pense que si tu sens qu’il te faut autre chose, qu’il te faut te sortir du trou et voir, vivre autre chose, la meilleure manière c’est de relever la tête et de se filer un coup de pied au derche. Si non, c’est la vie, une compagne, le boulot, une maladie ou autres choses se chargera de te dérouiller bien propre en ordre et te laissera sur le carreau. C’est mon vécu et mon conseil à ceux qui ont besoin de ses mettre dans la Vie, de regarder le monde, de faire de super rencontre et de changer d’air. Désolé si je suis long, mais si je peux éviter à un une autre les mêmes erreurs se serai sympa. Merci pour ton article et au plaisir de te rencontrer un jour, amicalement Marc

  10. Bonsoir JON et tous ,sa ma fait tout chose ce courrier,ces fameux Dimanche qui se suivent et ce ressemble,cette routine,les amis,les amours,les emmerdes,et la santé ,tu connais,je connais ,moi par contre elle a dit stop aux rêves..Enfin peut être comme certains ,je me retrouve dans ton parcours avec des km en plus ,alors si tu veus bien reste j en ai besoin de ce ballon de rire, de coup de gueule,de partage de la vie la vraie ,la tienne ,et grâce à toi mon poumon d oxygène,je fais un bout de chemin moins monotone.MERC POUCE BON VAN VENT POUCE c est ma fçon de remercier d encourager le POUCE.papy robertt

  11. isidore dit :

    coucou jon. bon résumé captivant. pour information au cas ou tu ne le saurais pas les incompétents de Bargemon se sont fait sortir…

  12. Chris dit :

    Salut Jon
    Cet article est très abouti et très intéressant.
    Merci de nous partager cette expérience, cela me motive encore plus.
    Merci également d’avoir remis tes vidéos sur YouTube, j’ai résilié Netflix, et je les revois avec un grand intérêt.
    Merci Jon.

    Chris Bose

Laisser un commentaire

As-tu vu la vidéo réservée aux abonnés du site ?

 

 

Je veux la voir !!

%d blogueurs aiment cette page :